L'automne - Les travaux de saison au jardin

L’automne est surtout la saison des récoltes au jardin fruitier : les pommes seront cueillies et stockées dans des caisses à température ambiante : celles-ci seront protégées de la pluie et des rongeurs. Ne les stocker pas dans une pièce trop chaude, elles vont se dessécher plus rapidement ; ne les stocker pas non plus près des pommes de terre, elles prendront le goût de celles-ci. Le surplus pourra être transformé en confitures ou en jus de pomme .Attention, ne mettez pas plus de deux couches de pommes par caisse, cela évitera un murissement trop rapide et évitera également le développement des maladies de conservation.

N’oubliez pas que les arbres fruitiers à noyau se taillent au cours de ce dernier trimestre de l’année.

Au potager, les surfaces non utilisées par les cultures ne doivent pas rester nues : semer un engrais vert (phacélie, colza, moutarde,…) ou recouvrez la terre d’un paillage organique (feuilles mortes, broyat de branches, …). La vie biologique du sol sera préservée et les adventices ne se développeront pas.

La mousse s’est invitée dans le gazon : l’été humide y est pour beaucoup. Un poudrage au lithothamme (50 kilos pour 1000 m²) en septembre - octobre devrait limiter l’invasion de celle-ci. Une autre application au printemps sera peut-être nécessaire. Surtout, n’utilisez pas de sulfate de fer, ce produit acidifiant le sol, il favorisera le retour de la mousse.

Au jardin d’ornement, nettoyez les plantes vivaces et surtout, ne taillez pas maintenant les arbustes qui vont fleurir au printemps : vous supprimeriez toutes les fleurs. Les rosiers polyanthas et à grosses fleurs vont être taillés à 5O cm de hauteur au début du mois de novembre pour les mettre en repos de végétation, et ce, même s’il reste encore des boutons à fleurs. La floraison de l’an prochain n’en sera que plus belle.

Printemps : Les travaux de saison au jardin

Le printemps est la saison la plus chargée au jardin : semis, plantations se succèdent au gré des semaines et en fonction de la météo. L’entretien des cultures mises en place en fin d’hiver est aussi primordial.

Pour les amateurs de potager, en avril, il est temps de finir la plantation des pommes de terre. Les salades semées le mois dernier vont pouvoir être repiquées : protégez-les des limaces en installant des bouteilles plastiques sur les plants, elles feront aussi l’effet de mini-serre.

En avril, semez aussi les betteraves rouges, les épinards, les petits pois et le persil, les choux fleurs et les choux pommes. Sous abri d’un voile ou d’un petit tunnel, on peut semer les premiers haricots. Au chaud, il est temps de semer melon, aubergines, concombre.

En mai, dès que les températures sont plus clémentes et que la terre s’est réchauffée, c’est le moment de semer les haricots et les endives.

Au jardin d’ornement, semez les fleurs à bouquets, ainsi que les plantes à massifs d’été. N’oubliez pas non plus les soucis et les œillets d’inde qui seront à planter parmi les légumes pour attirer les auxiliaires et repousser les insectes nuisibles. Les bulbes qui ont fini de fleurir doivent être arrachés et mis en jauge pour finir leur maturation, la terre ainsi libérée sera enrichie et préparée pour recevoir les floraisons suivantes.

Au jardin fruitier, surveiller les premières floraisons des pommiers et des poiriers : pour se prémunir des attaques de la cécydomie des poirettes ( la maladie des poires noires), il faut pulvériser du purin d ‘ortie sur les arbres en pleine floraison. Celui-ci, en changeant l’odeur du poirier déroutera l’insecte et protègera la fructification. De plus, en n’utilisant pas d’insecticide chimique, nous protégeons les abeilles qui sont de plus en plus menacées par des pratiques irresponsables.

Les travaux de novembre au jardin

Pelouse

Il est temps de scarifier le gazon pour enlever la mousse et les mauvaises herbes avant l’hiver. Vous pourrez vous servir de ce paillage pour recouvrir les parcelles inutilisées du potager ; il empêchera les mauvaises herbes de se développer et protègera la terre des intempéries. Enfoui en fin d’hiver, il servira de fertilisant pour les légumes.

Ensuite, apportez du lithothamme sur la pelouse à la dose de 5ks pour 100 m²

Nous en avons en stock au prix de 15 € les 25 kgs.

Pour info, les jardiniers des 2 baies mettent à disposition des adhérents un scarificateur thermique pour un prix de 30 € la journée

Autre info, l’ancien scarificateur, encore en état de marche, est à vendre pour 50 €.

Jardin potager

Paillez les parcelles inutilisées avec des feuilles mortes, du gazon, de la paille ou du broyat. Continuez les récoltes, arrachez les derniers plants de tomates, de courgettes, de courges.

Pour les carottes et les betteraves rouges, vous pouvez les arracher et les conserver en silo, ou vous pouvez les laisser encore en terre pour les récolter au fur et à mesure. Pour les poireaux, il vaut mieux les laisser en terre et pailler au pied pour ne pas avoir de difficultés à les arracher en cas de gel.

Récoltez les dernières tiges de rhubarbe, puis apportez du compost et paillez les plants pour l’hiver. Vous pouvez aussi dédoubler les artichauts, et leur apporter du fumier décomposé ou du compost avant de les pailler

Vous pouvez planter de l’ail blanc dès maintenant sur des planches surélevées pour éviter des problèmes dus à l’humidité

Pour ceux qui possèdent une serre, il faut actuellement arracher les cultures d’été, apporter du vieux fumier ou du compost, bêcher et arroser abondamment pour tremper le sol en profondeur

Pour ceux qui veulent des patates nouvelles de bonne heure, vous pouvez commencer à planter dès le 16 décembre pour une récolte à partir du 1er mars

Au fruitier

C’est le moment de tailler les arbres fruitiers à noyaux : cerisiers, pruniers, pêchers. C’est une taille par éclaircissage ; il faut éliminer les branches trop fournies à l’intérieur de l’arbre. N’en enlevez quand même pas trop, il ne faut pas dépasser plus du tiers du volume de l’arbre.

Si vous devez tailler un noyer, c’est le moment de le faire : n’enlevez que les branches qui gênent.

C’est aussi le moment de planter les nouveaux plants pour de futures récoltes . A la plantation, un peu de compost suffit dans le trou de plantation.

 

Au jardin d’ornement

Vous devez tailler les rosiers buissons : taillez les à 50 cm de haut pour les mettre en repos de végétation, la seconde taille se fera en février mars.

Pour les rosiers grimpants, vous enlevez seulement les branches qui gênent, la taille se fera en février mars

Ne touchez pas aux hortensias, laissez les fleurs fanées en place, elles protègeront les bourgeons du gel.

Commencez à tailler les arbustes à fleurs d’été, ne touchez pas à ceux qui vont fleurir au printemps ( forsythias, seringats, weigelias, spirées de printemps, corètes, …)

Nettoyez les plantes vivaces et n’hésitez pas à les diviser si elles sont trop volumineuses. Ajoutez un peu de compost avant de pailler avec des feuilles mortes ou du broyat de branches.

N’oubliez pas que nous disposons d’un broyeur de branches. Les adhérents peuvent bénéficier d’une journée gratuite par an  grâce à la convention que nous avons avec la communauté des communes du Cap-Sizun.

 

 

Autres infos

Pour protéger vos plantes, nous avons en stock du voile de forçage :

0,90 € le mètre en 4,00m de large

Il reste aussi quelques pièges à frelons

Il y a aussi des brass-compost pour remuer dans le composteur : 25 €

Si vous voulez des nichoirs à oiseaux, pensez à passer commande : 10 € en bois brut, 15 € le nichoir peint

Si vous avez du bois à fendre, nous avons une fendeuse de bûches électrique d’une puissance de 14 tonnes : 40 € la journée

Si vous voulez encore des cucurbitacées, n’hésitez pas à passer chez moi, on vous les donne . Pensez quand même à me prévenir avant, je ne suis pas toujours là !

Pour toute autre question auxquelles je n’ai pas répondu dans ce message, vous pouvez poser vos questions sur le site facebook des jardiniers : les jardiniers des 2 baies, jardinage au naturel. Je tacherai d’y répondre !

Enfin, pour ceux qui n’y ont pas encore pensé, il est encore temps de renouveler votre adhésion !

 

Bon confinement à tous dans le jardin !

 

Si cette lettre d’information vous convient, j’essaierai d’en publier régulièrement !

L'hiver : Les travaux de saison au jardin

L’hiver est arrivé, et avec lui son cortège de mauvaises conditions météorologiques : pluie, vent, froid, journées sombres et courtes. La nature se repose, enfin en apparence, pour repartir de plus belle au printemps prochain.

Le jardinier se repose aussi : il a moins de travail, mais s’il veut un beau jardin et de bonnes récoltes la saison prochaine, il ne doit pas rester inactif.

Au potager, les récoltes de légumes d’hiver se poursuivent. Il faut aussi surveiller les légumes en cave ou en silo, effectuer des visites régulières au fruitier pour éliminer les fruits malades et tachés.

 

Il est temps également de penser à l’aménagement de son jardin pour la saison à venir. Au jardin d’agrément, il est encore temps d’effectuer les plantations d’arbres et d’arbustes. Au potager, il faut réfléchir à l’emplacement des planches de légumes : la fertilisation et la préparation du terrain seront différentes suivant les cultures. L’ail, les échalotes et les oignons n’ont pas besoin de fumure organique, tandis que les pommes de terre redémarreront un cycle de rotation. Pensez également à préparer les châssis et les couches pour les premiers semis à l’abri du froid et des intempéries.

 

Pour les nouvelles plantations, il est très important de surveiller les bulbes et les tubercules entreposés. Les pommes de terre primeurs vont être mises en caisse à germer, pour une plantation possible dès le mois de janvier en serre. Il est également possible de planter chez nous en pleine terre, dès le début du mois de février, pour peu que l’on protège la culture sous un voile de forçage type P17. Attention aux bulbes d’échalotes : il faut renouveler la semence tous les 3 ou 4 ans, sous peine de voir sa culture dégénérer.

 

Surveillons aussi les tubercules de dahlias et de cannas ainsi que les bulbes de glaïeuls pour assurer de belles floraisons l’été prochain. Les géraniums vont être conservés en serre ou dans un endroit abrité : surtout, ne les arrosez que très peu durant la période froide, ils résisteront mieux et attendez le mois de février avant de les tailler. Vous pourrez alors faire des boutures dans un endroit tiède et les vieux pieds seront assez tôt pour préparer la floraison de l’été.

 

Enfin, pensez à tailler vos arbres fruitiers à pépins, pommiers et poiriers. Si ceux-ci sont vigoureux, adoptez plutôt une taille longue qui favorisera la mise à fruit. Si ce n’est pas le cas, taillez alors à 3 yeux. Aérez de toutes façons vos arbres, l’air et la lumière y pénètreront mieux et vos récoltes seront meilleures. Si vous n’êtes pas sûrs de vous, les Jardiniers des deux baies organisent des démonstrations de taille des arbres fruitiers : n’hésitez pas à vous y rendre !

Conseils de février

Conseils de jardinage

 

A la mi-février en Bretagne-Sud

 

Au potager

 

C’est le moment de planter l’ail, les oignons et les échalotes. Il faut quand même faire attention au sol, attendre qu’il soit ressuyé et qu’il ne colle pas aux outils pour le travailler.

Pour ces plantations, il ne faut surtout pas mettre de fumier ni de compost. Vous vous arrangez pour les placer en fin de rotation, après une culture de pomme de terre et une autre de haricots par exemple. Pour améliorer la qualité nutritive du sol, vous pouvez y apporter de la cendre de bois, riche en potasse et en phosphore, et qui ne contient pas d’azote.

Vous pouvez aussi commencer à semer les radis et les petits pois avec un voile de protection

Si vous avez une serre, commencez à semer des graines de salade : attention, ne semez que quelques graines à la fois, pour avoir un échelonnement des levées et ne pas avoir 50 salades à manger la même semaine !

En serre, vous pouvez aussi semer des radis, des carottes primeur, des betteraves rouges et des petits pois. Faire attention à garder le sol humide et vérifiez que des mulots n’y ont pas élu domicile. Vous pouvez aussi réaliser des semis de poireaux pour avoir du plant à repiquer cet été !

Au chaud, vous pouvez commencer à semer des tomates, des poivrons, des piments  ou des aubergines. Attention, ces plants demandent beaucoup de lumière pour ne pas filer

Les pomme de terre progressent bien sous serre, mais gardez quand même un voile de protection en prévision de petits coups de froid toujours possibles. N’oubliez pas d’arroser copieusement tous les 15 jours, en faisant attention de ne pas mouiller le feuillage.

Dès que les conditions météo le permettent, continuez à préparer la terre du potager, apportez du fumier ou du compost, broyez les engrais verts s’il y en avait, et laissez les sécher quelque temps avant de les enfouir dans le sol

On peut aussi, sous voile de protection, planter les premières pomme de terre primeur en pleine terre !

S’il reste encore quelques légumes en terre, il va être temps de les arracher. Les carottes et les betteraves rouges peuvent être conservées en cave ou en silos, de même que les panais ou les céléris raves. Les poireaux peuvent être mis en jauge (une tranchée dans un coin du jardin) ou congelés.

 

Au jardin d’ornement

 

Ca y est, on peut commencer à tailler les rosiers et les hortensias. Vous pourrez voir des vidéos sur le site des jardiniers des 2 Baies

Continuez à nettoyez vos massifs et apportez une couche de paillage sur le sol. Cela vous évitera une corvée de désherbage, limitera le besoin en eau des plantes et servira ensuite de nourriture à celles-ci. Vous pouvez aussi apporter un peu de compost avant de mettre le paillage.

Ne taillez pas maintenant les arbustes à floraison printanière (forsythia, seringat, weigelia, …) Vous devez attendre la fin de la floraison pour les tailler. Par-contre, vous pouvez tailler les arbustes à floraison d’été : éclaircissez bien l’intérieur des touffes et réduisez la hauteur.

Certaines plantes ont souffert du gel : attendez de voir comment elles repartent avant d’intervenir

Il va être temps de faire une tonte de nettoyage sur le gazon

Vous allez pouvoir aussi passer le scarificateur sur la pelouse par temps sec. Apportez ensuite du lithothamme pour éviter le développement de la mousse. Ne jetez pas les déchets récoltés, ils pourront vous servir de paillage, soit dans les massifs, soit au potager

 

Au jardin fruitier

 

Vous pouvez tailler les pommiers, poiriers et autres fruitiers à pépins. Des vidéos seront bientôt en ligne. Ensuite, protégez les troncs et la base des grosses branches avec de la chaux à blanchir.

 Cette action est à faire lors d’une journée sèche, il va y en avoir bientôt ! Apportez- leur quelques poignées de lithothamme au sol, à l’aplomb de la ramure pour les aider à mieux résister aux maladies

Dès que la terre sera ressuyée, vous pourrez terminer les plantations.

Pensez aussi à revaloriser vos déchets de taille : en les broyant, vous obtenez un très bon paillage[JC1] 


 [JC1]